Les modes de fabrication de l’énergie hydraulique

Publié le : 31 janvier 20224 mins de lecture

L’énergie hydroélectrique permet de produire de l’électricité à partir de centrales hydroélectriques grâce à la puissance de l’eau. Cette force dépend de la hauteur de la chute d’eau (centrales à haute ou moyenne chute), ou du débit des fleuves et rivières (centrales à ruissellement).

L’énergie hydraulique : c’est quoi ?

L’énergie hydroélectrique repose sur le cycle de l’eau. C’est la source d’énergie renouvelable la plus importante. Sous l’acte du soleil, l’eau des océans et de la terre se vaporise. Il se resserre en nuages ​​qui se remuent avec le vent. La baisse de température sur les continents provoque des précipitations qui pompent l’eau dans les lacs, les rivières et les océans.

Le groupe hydraulique se compose de 3 parties :

  • Barrages pour le stockage de l’eau
  • Les usines qui produisent de l’électricité
  • Lignes électriques pour l’évacuation et la transmission de l’énergie électrique

En France, l’hydroélectricité s’est développée depuis la fin du XIXe siècle, ce qui en fait la plus ancienne source d’énergie, grâce aux ressources nationales. EDF exploite 640 barrages dont 150 de plus de 20 m de hauteur. C’est une source d’énergie qui n’émet pas de gaz à effet de serre, qui peut être utilisée rapidement en raison de la grande quantité d’eau stockée et qui est une source d’énergie renouvelable très économique à long terme.

Comment ça marche l’énergie hydraulique ?

Le principe général est toujours le même : on profite de la différence de hauteur entre deux parties d’un cours d’eau ou entre deux niveaux d’un barrage. Faites couler l’eau entre deux niveaux différents, ce qui permet à l’eau de s’écouler plus rapidement. Ce mouvement active alors le dispositif générateur d’énergie, qui est convertie en électricité. En général, tout commence par un barrage, qui permet de retenir beaucoup d’eau. L’eau entre alors dans le barrage et passe par la prise d’eau. C’est cette étape qui convertit l’énergie de la chute d’eau en énergie cinétique. La turbine convertit alors l’énergie cinétique en énergie mécanique. Le générateur convertit alors l’énergie mécanique en énergie électrique. Enfin, le transformateur est chargé de modifier la tension de l’électricité générée afin qu’elle puisse être injectée dans le réseau. Après toutes ces étapes, l’eau usée quitte le barrage et peut continuer son processus normalement sans changement.

Avantages de l’hydroélectricité

L’hydroélectricité permet de produire de l’énergie renouvelable sans émettre de gaz à effet de serre et sans modifier les ressources utilisées : l’eau peut circuler comme si elle n’avait pas été utilisée. Les centrales hydroélectriques sont également peu coûteuses à entretenir et ont une longue durée de vie. Ils offrent donc une bonne rentabilité économique. La capacité de stockage inhérente au barrage est également très intéressante, car elle peut gérer des pics de demande d’urgence. Enfin, les centrales hydroélectriques peuvent produire de l’énergie sans interruption, car les matières premières utilisées sont plus régulières que le vent. 

Plan du site